Posts à l'affiche

La Légende de Geneviève de Brabant

08/02/2018

 

                 Très populaire, et ayant donné naissance à un nombre important d'œuvres littéraires et musicales, le personnage de Geneviève de Brabant paraît plus légendaire qu'historique. Les personnages cités dans le conte rendent impossible une datation historique. Il se pourrait que le personnage de Geneviève de Brabant soit directement inspiré de Marie de Brabant, accusée faussement d'adultère par Louis II de Bavière, son époux, et exécutée le 18 janvier 1256 à Donauworth en Bavière.  Geneviève de  Brabant est l'héroïne d'une légende populaire, qu'on rencontre pour la première fois dans la Légende dorée de Jacques de Voragine (XIIIe s.).  La première version en langue française de son histoire semble être celle du père jésuite René de Cériziers nommée « L'Innocence reconnue ou Vie de Sainte Geneviève de Brabant » et publiée dans un recueil en 1647.  

 

                 Siegfried, palatin de Trèves, dut quitter sa femme Geneviève, fille du duc de Brabant, qu'il venait d'épouser pour rejoindre l'armée que Charles Martel menait contre les Sarrasins. Il avait confié la garde de sa femme à son intendant Golo. Celui-ci chercha vainement à la séduire. Pour se venger d'avoir été éconduit, il l'accusa d'adultère, parvint à la faire condamner à mort par Siegfried et se chargea de faire exécuter la sentence.  Toutefois, ceux à qui Golo avait confié la perpétration du crime prirent pitié de Geneviève et se contentèrent de l'abandonner dans une forêt, avec l'enfant dont elle était devenue la mère. Geneviève vécut de fruits sauvages et de racines, et son enfant fut nourri par le lait d'une biche qu'elle avait apprivoisée.  Plusieurs années après, le palatin rencontra à la chasse cette biche, qui se réfugia vers sa maîtresse. Siegfried reconnut Geneviève, qui lui prouva son innocence et rentra dans son palais avec son enfant.  Golo fut écartelé, mais la princesse, affaiblie par les privations, mourut peu après, et fut inhumée près de Niedermendig. Telle est la légende.  En tout état de cause, Geneviève est donc une héroïne romantique avant la lettre, personnification de la vertu persécutée et reconnue trop tard, de la sainteté sans défense mais finalement victorieuse.   

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Le Festival reçoit le prix Alphonse Allais 2019

31/01/2019

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives