Les Artistes de la Troupe

- la distribution -

La Grande Duchesse de Gerolstein

de Jacques Offenbach

Opéra Bouffe en 3 actes et 4 tableaux

Livret : Henri Meilhac et Ludovic Halevy

créé  le 12 avril 1867 au Théâtre des Variétés

 

  • Mise en scène et adaptation                              Frank T’Hézan

  • Assistants                                                              Thibaut et César T’Hézan

  • Direction musicale                                               Jean-Christophe Keck

  • Piano - Chef de Chant                                         Yoshiko Moriai

  • Chef du chœur d’enfants                                    Jeanne-Marie Lévy

​​

  • Costumes                                                             Guillaume Attwood

  • Assistantes Costumes                                         Jacqueline Petit, Valérie Gagnard, Julie Augeard, Claire Berry, Malou Galinou, Charlène                                                                                 Pintas, Brigitte Hellin, Nadine Grillat, Martine Gautier, Marie-Pierre Girard, Véronique                                                                                    Willig, Cyriel Laudren                                                                                      

  • Maquillage Coiffure                                            Julie Couty

  • Assistantes coiffure et maquillage                     Zoé Lauque, Camille Chapuis, Naïs Hellin et Emmanuelle Mercier

  • Chorégraphies                                                     Frank Thézan, Véronique Willig, Marie-Pierre Girard

​​

  • Son                                                                       Alain Chetritt, Alain Chetritt assisté de Samy Lacourt, Bruno Zaoui, Christophe et Arthur                                                                                Sagnes

  • Lumières                                                              Richard Ascargorta, assisté de Samy Lacourt, Virgile Moreno, Didier Cavalli, Sohane                                                                                        Richard, Serge Grimal, Patrick Willig,  Michel Montet     

 

Ensemble Orchestral du Festival :

  • Flûte                                                        Simone PROZZO

  • Flûte                                                        Danilo PUTRINO

  • Hautbois                                                 Nicola TAPELLA

  • Clarinette                                                Guillaume TERUEL

  • Clarinette                                                Flavio LODI

  • Basson                                                     Yannick FROMENTIN

  • Cornet                                                     Orphée REBEYROL

  • Cornet                                                     Laurent BERNARDI

  • Trombone                                               Jérôme LEZIAN

  • Cor                                                           Irene MASULLO

  • Contrebasse                                           Lydie BERNARD

  • Violon                                                      Baptiste VAN DE WIELLE

 

  • Affiche :

  • Illustration                                               Léo Maximus

  • P.A.O. :                                                    Frank T’Hézan

Décors :   Claude, César, Thibaut et Frank T’Hézan, Jean Bonnemort, Patrick Willig, Flavien Louis, Amandine Bras, Didier Cavalli, Jean-Pierre Baret , Guillaume Attwood, René Tabarly, Yvan Bianchi, Anne-Marie Laval, Michel Montet, Serge Grimal, Alexandre Tartini  -   Atelier arts plastiques /ARSEAA Saint Etienne: Cédric Errecart, Arnaud Barbon et Jean-Luc , Bernard, Gérard, Antoine - Les enfants de l’Atelier de Nègrepelisse sous la conduite de Benoît Khoté, Angélique Rojon et Sabine Cano Cougnaud.

 

Régie plateau :  Anne-Marie Laval, Michel Montet, Didier Cavalli, Patrick Willig, Amandine Bras, Anaïs Winterhalter, César et Thibaut T’Hézan.

 

Mezzo-soprano et Plasticienne Française, Emmanuelle Zoldan effectue ses études d’Arts plastiques et d’Art Lyrique à Aix en Provence où elle obtient ses diplômes universitaires et son prix de chant.

Elle intègre ensuite consécutivement le «CNIPAL» et l’ «Atelier Lyrique de Provence «où elle construit son répertoire .

Premier Prix féminin au concours de l’Odéon (Marseille) en 2010, elle y est invitée l’année suivante pour interpréter le rôle-titre de «La Grande duchesse de Gérolstein» d’Offenbach.

Primée quelques mois après au Concours Lyrique International «Ramfis Production», elle est engagée pour chanter Berta dans «Le Barbier de Séville», puis Maddalena dans «Rigoletto» aux côtés du ténor Ignacio Encinas, pour une tournée dans de nombreux Théâtres Français.

Emmanuelle Zoldan est engagée en 2011 pour être la «Belle Hélène» au festival des châteaux de Bruniquel, au Pin Galant de Mérignac, ainsi que dans une version concert à la salle Gaveau sous la baguette de Jean Christophe Keck.

A Bruniq...

Xavier Mauconduit débute l’apprentissage du chant lyrique à l’age de 15 ans auprès de la mezzo-soprano Florence Rousselle à Amiens. À 21 ans, il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris dans la classe de Gerda Hartman et obtient son Prix avec mention Très Bien en juin 2008.

En 2007 il reçoit premier prix d’interprétation au 4ème Concours Inter- national de Mélodie Française de Toulouse.

A l’opéra, il interprète Don José dans Carmen de Bizet, Walther dans les Maîtres Chanteurs de Nurem- berg de Wagner au Wagner Geneva Festival, Bastien dans Bastien & Bastienne de Mozart avec l’or- chestre de l’opéra de Massy, le 2ème Juif dans Salomé de Strauss à l’opéra de Bordeaux, le 1er homme d’arme et le 2ème Prêtre dans Die Zauberflöte de Mozart dans les opéras de Bordeaux et Vichy, Giove dans le Nozze di Teti e Peleo de Rossini avec l’ensemble Matheus, Borsa dans Rigoletto de Verdi au fes- tival des opéras en Plein Air, Doctor Cajus dans Falstaff de Verdi à l’opéra d...

Originaire du Tarn, Michel Vaissière, débute ses études de chant par des stages au festival de Saint Céré, puis entre à l’Ecole d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris dans la classe de Denise Dupleix où il se perfectionne pendant 3 ans. Parallèlement il suit des masters classes d’opéra et de mélodies auprès de Christa Ludwig, Lorraine Nubar et Daniel Ferro. Il entreprend ses premières tournées au sein de la troupe d’Opéra éclaté où il aborde les rôles de Figaro

du Barbier de Séville, et Danilo dans la Veuve Joyeuse. Depuis il partage sa vie professionnelle entre l’Opéra, l’Opéra Comique, l’Opérette classique et les récitals.

Côté Opéra, il interprète les rôles de Mercutio dans Roméo et Juliette, Splendiano dans Djamileh (Gounod), Blansac dans l’Echelle de Soie (Rossini), Papageno dans La Flûte enchanté (Mozart), Ping dans Turandot, Valentin dans Faust, Frédéric dans Lakmé, Brétigny dans Manon, Le geôlier dans Le dialogue des Carmélites, Le Dancaïre dans Carmen…

Côté Opéra Comique et Opérette,...

Licenciée ès Lettres, elle obtient la médaille d’or du Conservatoire National de Toulouse (classe d’Anne Bleuse) puis étudie durant deux ans à l’Ecole Normale de Musique de Paris dans les classes

d’Isabel Garcisanz, Jean-Philippe Lafont et de Mireille Larroche.

Elle a ensuite approfondi sa technique vocale avec Lionel Sarrazin, Maryse Castets et Rié Hamada.

Elle a obtenu le premier prix à l’unanimité au concours d’opéra de Picardie (présidé par Leontina Vaduva), et le troisième prix au concours d’opéra de Béziers (jury présidé par Jean-Philippe Courtis).

En 2013, elle est sélectionnée lors des auditions organisées par le CFPLpour interpréter le rôle de Marianne dans Les Caprices de Marianne de Sauguet.

Parmi ses premières expériences, citons :

  • en Opéra : Marianne dans Les Caprices de Marianne aux Opéras de Reims, Marseille, Rennes, Saint-Etienne, Bordeaux, Limoges et Théâtre du Capitole Claude Schnitzler / Gwennolé Rufet, ms: Oriol Suor Genovieffa dans Suor Angelica de Puccini à l’Opéra...

Le ténor Christophe Crapez commence par étudier le violon avant de se tourner vers le chant lyrique. Il intègre la classe de Mady Mesplé au CNR de St-Maur-des-Fossés, où il obtient une Médaille d’or et un premier prix de perfectionnement à l’unanimité.

Son appétit musical et sa grande curiosité lui ont valut de se produire dans de très nombreux ouvrages, abordant près d’une centaine de rôles depuis ses débuts en 1996 : Desportes dans Die Soldaten de Gurlitt à l’opéra de Nantes, Guillot dans Manon de Massenet à l’opéra d’Avignon, Azor dans Zémir et Azor de Grétry à l’opéra Royal de Wallonie et à l’opéra de Lübeck, Ragonde dans Les Amours de Ragonde de Mouret à l’opéra royal de Versailles…

Passionné par la musique du XXe siècle, il crée en France l’intégrale des Canticles de Britten, et in- terprète des œuvres comme Le Journal d’un disparu de Janacek, Noces et Renard de Stravinsky avec les ensembles Musica 13 , Les percussions de Strasbourg, et TM+, Micromégas de Paul Méfano avec 2E2M.

Priv...

Il a effectué ses études musicales au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en classes de chant et opérette. Il est lauréat dans ces deux disciplines.

Lors du Concours International de Chant Jacques Offenbach 1992, il remporte le prix de L’Événement du Jeudi qui lui est décerné par Jean François Kahn.

Il obtient le premier prix au Concours International de Chant de Marmande 1994.

Très vite, il se distingue comme un interprète privilégié de la musique d’Offenbach et il chante dans de

nombreux ouvrages.

Il a abordé ensuite la musique de Kurt Weill et il était Jimmy Mahonney dans Mahagonny à la Péniche Opéra et Lindbergh dans Der Lindberghflug à l’aéroport du Bourget dans le cadre du Festival Banlieue Bleue.

Au Festival d’Evian, il chante sous la direction de Mstislav Rostropovitch dans une pièce d’Isabelle Aboulker : Passeport Musical pour Paris.

Au Festival de Saint Denis, dans Moïse de Rossini, sous la direction d’ Alberto Zedda, il tient le rôle de Ophide, aux côtés de Simon E...

Lauréat du Conservatoire National de Musique de Paris ainsi que du Concours International de Chante de la Ville de Toulouse, Till  Fechner fait ses débuts     à l’Opéra National de Paris en 1994 et mène depuis lors sa carrière sur les principales scènes d’opéra en France et en Europe.

A son répertoire, de nombreux opéras de Rossini et de Mozart (« Il Viaggio a Reims », « L’italiana in Algeri »,

« Ciro in Babilonia », « La Pietra del paragone », « La Cenerentola », « Il Turco in Italia », « La Cambiale di Matrimonio », « La Scala di Seta », « Le Nozze di Figaro », « Don Giovanni », « Cosi fan tutte ») desquels il s’est fait une spécialité. Il chante aussi les œuvres de Vivaldi, Donizetti, Verdi, Weber, Beethoven, Offenbach, Massenet, Kurt Weill, Viktor Ullmann, sous la direction de chefs tels que Claudio Abbado, Michel Plasson, Wladimir Jurowsky, Seiji Ozawa, Alberto Zedda, Bruno Campanella, Daniel Harding, Hervé Niquet, Jean- Claude Malgoire.

On a récemment pu l’entend...

Thibaut Thezan s’est formé aux cours Florent.

Au théâtre, il a joué dans de nombreuses pièces de Jacques Offenbach dans le cadre du Festival des Châteaux de Bruniquel.

Entre 2010 et 2011 il a participé à diverses créations telles que : Judith d’Howard Barker, mis en scène par Marine Torre, au Théâtre de la Reine Blanche et à l’Aktéon, ou encore Epître aux jeunes acteurs d’Olivier Py dont il a également signé la mise en scène.

Au cinéma, il a tenu les rôles principaux de plusieurs courts- métrages tels que De ma fenêtre de Romain Kronenberg, Hack&Catch de Terence Marill, ou Atten’tifs d’Eve Dufaud dans le cadre du festival “Le cinema, c’est jamais trop court”.

Il a eu un rôle récurrent dans la série Trop la classe café réalisé par Johann Chiron.

En 2014, il était à l’écran aux côtés de Samuel LeBihan et Louise Monot dans le dernier téléfilm de Nina Companeez Le Général du Roi.

La même année, il incarnera le rôle de Diego dans Joséphine Ange Gardien - Tango sous la direction de Philippe Protea...

Lauréate du concours international de chant de Marmande en 1997,

Jeanne-Marie Levy oriente principalement sa carrière autour des rôles de ca- ractère du répertoire lyrique,que ce soit dans l’opéra (Concepcion de l’Heure espagnole de Maurice Ravel), dans l’opéra comique (Ermerance dans Vé- ronique d’ André Messager) ou dans l’opérette (Marquita Négri dans Yes de Maurice Yvain) .

On a ainsi pu l’entendre interpréter Clarina dans La Cambiale di Matrimonio de Gioacchino Rossini à l’Opéra de Rennes, Katisha dans le Mikado de Gilbert &Sullivan à l’Opéra d’Avignon, la Baronne dans La Fiancée du Scaphandrier de Claude Terrasse avec la Péniche-Opéra et plus récemment Madame Jules et la Douairière de Chalencey dans Trois Valses d’Oscar Straus à l’Opéra Royal de Wallonie, à l’Opéra de Bordeaux àl’Opéra Comique ainsi qu’à Metz et Reims, La Princesse dans La Botte Secrète de Claude Terrasse à l’Opéra Comique, Pauline dans La Vie Parisienne de Jacques Offenbach à l’Opéra d’Avignon, à l’Opéra de Vichy...

Dominique DESMONS a fait ses études au Conservatoire de Région de Limoges où il a obtenu ses prix de Chant (avec Denise MONTEIL), d’Art dramatique et de formation musicale.

Il interprète en concert la mélodie française, le lied et participe à de nombreux concerts de musique sacrée (œuvres de Bach, Schütz, Mozart,

Schubert...).

Il se consacre à la chanson, au cabaret et au music-hall en fondant avec Marie-Françoise RABETAUD, en 1978, le duo RABETAUD et DESMONS, parrainé en 1989 par les FRÈRES JACQUES, qui se spécialise dans le répertoire de Jean VILLARD-GILLES, chansonnier suisse vaudois ainsi que des chansons d’auteurs du milieu du XIXème siècle à nos jours (nombreuses tournées en Suisse, Québec, festivals français : Avignon, Les Nuits de Champagne, Casino de Paris pour un hommage aux Frères Jacques en 1996, Festival de Marne…).

Il se produit régulièrement en soliste en s’accompagnant au piano dans un répertoire de cabaret humoristique.

Depuis 1998, Dominique DESMONS poursuit une carrière d...

Aude Fabre Sardier est musicienne. A l’age de 7 ans, elle entre au Conservatoire de musique de Montauban en tant qu’altiste. Elle y reçoit un enseignement complet qui lui permet d’intégrer le CNR de Bordeaux.

Elle découvre le chant en 1997 et obtient la même année son premier prix de chant à l’unanimité au CNR de Nice.

Très vite engagée comme soliste, elle est remarquée par Paul-Émile Fourny - Directeur de l’Opéra de Nice – qui l’engage dans le rôle de Mi- caéla.

Elle aborde la musique sacrée (Requiem de Mozart sous la direction de

Michel Piquemal avec l’Orchestre Philharmonique d’Avignon à Aix en Provence, Messe en ut de Mozartavec l’Orchestre Philharmonique de Nice, Dixit Dominus de Haendel …).

Elle attire l’attention d’Eve Ruggieri qui l’engage immédiatement pour chanter Offenbach aux côtés duténor Luca Lombardo.

Aude vient d’obtenir un vif succès dans le rôle de Lia San de Victoria et son hussard de Paul Abraham au Festival d’opérettes d’Aix les Bains Les 15 et 16 juillet derniers.

La sai...

Diplômée de l’ESCP et Sciences Po Paris, elle commence le chant lyrique à 16 ans avec Tania GEDDA et obtient le Diplôme Supérieur d’Exécution puis celui de Concertiste auprès d’Anne-Marie RODDE et de Jean-Philippe LAFONT à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Boursière de la Fondation Zaleski, soliste recommandée par le Centre de Musique Baroque de Versailles, elle travaille avec Gundula JANOWITZ, Leo NUCCI, Yvonne MINTON, Nadine DENIZE, JeffCOHEN, Ludovic TEZIER et remporte plusieurs concours : Excellence de l’UPMCF et Concours de Rieumes-Gascogne. Elle se perfectionne actuellement auprès de Regina WERNER à la Hohschule de Leipzig.

Après ses débuts dans le Freischütz de Weber (Une Jeune Fille) au Théâtre des Champs-Elysées (dir.Myung Wung CHUNG), elle interprète la Reine de la Nuit de la Flûte Enchantée de Mozart avec l’Orchestre des Pays de la Loire (dir. Vincent BARTHE) ainsi que les airs de Gilda dans Rigoletto de Verdi (dir.Fayçal KARAOUI) au Théâtre du Châtelet. Elle est Adèle dan...

Please reload

Elle commence ses études de piano à Toho Gakuen Université de Musique du Japon.

Elle obtient un 1er prix d’accompagnement et un 1er prix en musique de chambre au C.N.R. de Rueil Malmaison, un 1er prix de musique de chambre au C.N.R. de Boulogne, un 1er prix en classe d’accompagnement et de direction de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi qu’un 1er prix de clavecin au C.N.R. de Rueil Malmaison.

Elle obtient un 1er prix à 4 mains au Concours International du Piano à Paris et un prix d’honneur au Concours International de la Sonate à Vierzon.

Elle obtient également un 1er prix de l’Analyse au CNR de Boulogne

Elle a travaillé le piano avec Eric Heidsieck et Lucette Descave.

En classe d’accompagnement, elle a eu pour professeur Serge Zapolsky, Jean Koerner et Angeline Potdepeyer. Pour le clavecin elle a étudié avec Olivier Beaumon, et avec Cartier-Bresson pour la Musique de Chambre.

Elle a participé à de nombreux festivals : En 2003/2004 en Corée pour Ba ta clan d’...

Dirigeant depuis 1999 l’édition monumentale de l’œuvre d’Offenbach (Boosey & Hawkes), Jean-

Christophe Keck est reconnu comme le spécialiste mondial du compositeur.

En Allemagne, Jean-Christophe Keck a remporté deux ans de suite le Grand Prix des Éditeurs musicaux. Le Festival de Radio France a créé son édition du grand opéra Les Fées du Rhin. L’enregistrement, très remarqué, a notamment reçu le prix Michel Garcin de l’Académie du disque lyrique.

Ses articles dans L’Avant-Scène Opéra sur les Contes d’Hoffmann restent une référence en matière de recherche. Différentes personnalités font appel à lui comme conseiller artistique, particulièrement Marc Minkowski pour La Grande-Duchesse de Gérolstein et le Concerto militaire pour violoncelle et orchestre, enregistrements couronnés par un Diapason d’or.

Jean-Christophe Keck est également producteur à Radio France. Issu du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il a une formation éclectique : direction, musicologie, écriture, chant,...

Guillaume Attwood est né le 16 octobre 1976 à Valence dans la Drôme. Tout commence en Ardèche, avec Marcelle, sa grande mère couturière, qui l’initie à l’art de la couture.

En 1992, il intègre une école de mode à Lyon et obtient son brevet de technicien en 1995.

Curieux d’élargir ses horizons, il voyage à Londres et rentre en France en 1997.

C’est à Cannes, qu’il complète ses études et élargi ses compétences, avec une formation de costumier réalisateur.

En 1999, il débute dans les ateliers des Ballets de Monte-Carlo et de l’Opéra Garnier. Intermittent du spectacle à partir de 2000, des projets diverses et variés s’enchainent.

La Biennale de la danse à Lyon, le Cirque Plume (Plic-Ploc / l’Atelier du peintre/Tempus Fugit),

la Compagnie Philippe Decouflé, Bastille Production théâtre (les Borgia, les Tudors, Anne d’Autiche), les films d’époques (Arsène Lupin/Adèle Blanc Sec /Astérix IV). Mai 2010.

Guillaume rencontre Frank Thézan, directeur de la Compagnie de La Tour Brunehaut. Il participe aux c...

Flûte ................................................................................................. Anne-Lise TERUEL

Flûte ................................................................................................. Daniel PUTRINO

Hautbois ...........................................................................................Nicola TAPELLA

Clarinette ..........................................................................................Guillaume TERUEL

Clarinette ..........................................................................................Flavio LODI

Basson .............................................................................................  Yannick FROMENTIN

Cornet .............................................................................................  Orphée REBEYROL

Cornet .............................................................................................  Laurent BERNARDI

Trombone ...........................................................

Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Réservez vos places ici.

 

 

Compagnie de la Tour Brunehaut 05 81 27 66 21

Contact office du Tourisme 05 63 67 29 84

Courriel : festival@bruniqueloff.com

Adresse : Cie de la Tour Brunehaut – Mairie – 82800 Bruniquel

logos.jpg

Festival des

Châteaux de Bruniquel