Posts à l'affiche

Synopsis de l’Opéra-Bouffon

08/02/2019

               

 

Acte I : Une place publique

Cabriolo est le propriétaire d’une baraque foraine dont la principale attraction est une figure de cire nommée la Princesse de Trébizonde. Sa troupe comprend sa sœur l’athlétique Paola, ses deux filles, Régina et Zanetta, et Trémolini, un ancien domestique amoureux de Régina. En l’époussetant, Zanetta casse le nez de la Princesse de Trébizonde – la principale attraction de la baraque - et doit prendre sa place et tenir son rôle. Dans la recette, fort maigre, s’est glissé un billet de loterie, déposé par le Prince Raphaël, tombé amoureux de la jeune fille-statue, en paiement de sa place. Miracle, ce ticket n° 1313 gagne le gros lot. Cabriolo se retrouve ainsi propriétaire d’un château avec terres et métairies, mobilier et titre de noblesse.

 

Acte II : Le château

Cabriolo et les siens sont donc devenus châtelains. Six mois se sont écoulés. Nos nouveaux châtelains s’ennuient ferme et regrettent leur vie errante et les parades d’autrefois. A l’occasion d’une chasse, le prince Raphaël, fils du souverain en exercice se présente au château bientôt rejoint par son père le prince Casimir et son précepteur Sparadrap. Monarque au pouvoir absolu, Casimir ne se laisse influencer que par son fils. Il accepte donc d’acheter toutes les figurines de l’ancienne attraction foraine et par voie de conséquence nomme Cabriolo conservateur de ses musées.

 

Acte III : Le palais de Casimir

Cabriolo, devenu baron de La Cascatella, s’est installé au palais avec les siens. Les figurines sont également exposées, veillées par des pages. Les couples se forment : Raphaël et Zanetta, Trémolini et Régina, ainsi que Sparadrap et Paola. Au cours d’une joyeuse fête survient inopinément Casimir. Ce dernier n’est pas très content et il le montre. Sauf que l’on apprend qu’il a jadis épousé lui-même une acrobate qui, fruit d’un hasard bienvenu, était la sœur de Paola. Tout pourra se terminer par un triple mariage.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Le Festival reçoit le prix Alphonse Allais 2019

31/01/2019

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives