Posts à l'affiche

Géraldine Casey - Soprano - rôle : Flaminio

05/02/2019

Diplômée de l’ESCP et Sciences Po Paris, elle commence le chant lyrique à 16 ans avec Tania GEDDA et obtient le Diplôme Supérieur d’Exécution puis celui de Concertiste auprès d’Anne-Marie RODDE et de Jean-Philippe LAFONT à l’Ecole Normale de Musique de Paris. Boursière de la Fondation Zaleski, soliste recommandée par le Centre de Musique Baroque de Versailles, elle travaille avec Gundula JANOWITZ, Leo NUCCI, Yvonne MINTON, Nadine DENIZE, JeffCOHEN, Ludovic TEZIER et remporte plusieurs concours : Excellence de l’UPMCF et Concours de Rieumes-Gascogne. Elle se perfectionne actuellement auprès de Regina WERNER à la Hohschule de Leipzig.

 

Après ses débuts dans le Freischütz de Weber (Une Jeune Fille) au Théâtre des Champs-Elysées (dir.Myung Wung CHUNG), elle interprète la Reine de la Nuit de la Flûte Enchantée de Mozart avec l’Orchestre des Pays de la Loire (dir. Vincent BARTHE) ainsi que les airs de Gilda dans Rigoletto de Verdi (dir.Fayçal KARAOUI) au Théâtre du Châtelet. Elle est Adèle dans la Chauve-Souris de Strauss et Cunégonde dans Candide de Bernstein à l’Opéra de Massy (dir.Dominique ROUITS), ainsi que le Feu/la Princesse/le Rossignol dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel. Elle interprète aux côtés de Guillemette LAURENS les Madrigaux guerriers et amoureux de Monteverdi avec l’Orchestre Baroque de Montauban (dir.Michel LAPLENIE), en coproduction avec le Grand-Théâtre de Bordeaux, ainsi que les Indes Galantes de Rameau aux côtés de Paul AGNEW à l’Opéra de Rennes. Elle aborde plus récemment Lucia di Lammermoor et la Fille du Régiment de Donizetti, Manon de Massenet, Leïla dans les Pê- cheurs de perles ainsi que Micaela dans Carmen de Bizet.

 

Géraldine Casey affiche une prédilection pour le répertoire mozartien : dans l’Enlèvement au Sérail, Blondchen (Orchestre de Bretagne, dir.Steuart BEDFORD, retransmis en direct sur France-Musique et France3) puis Constance (Orchestre d’Avignon Provence, dir.Philippe BERNOLD), Giunia dans le très acrobatique Lucio Silla (co-production Opéras de Nantes et Rennes, dir.Claude SCHNITZLER), Mme.Herz dans le Schauspieldirektor (dir.Paul AGNEW), Sandrina dans la Finta Giardiniera et Elisa dans Il Re Pastore (dir.Darell ANG). Elle vient d’incarner la Reine de la Nuit au Théâtre des Variétés (Paris), sous la direction de Petr RUZICKA de l’Ensemble Mattheus.

 

Dans le répertoire contemporain, suite au succès de Dolorès d’André Jolivet (rôle-titre) sous les directions de Nico- las CHALVIN et Lionel BRINGUIER à l’Opéra de Rennes, René KOERING l’invite à créer le rôle de Prothoé dans son opéra Scènes de chasse au Corum de Montpellier (dir.Alain ALTINOGLU). Elle crée ensuite « Deux mélodies » d’Alexandre BENETEAU au Festival Cantus Formus de Nicolas BACRI. Plus récemment, elle interprète avec succès Pli selon pli (Variations sur Mallarmé I et II) de Pierre Boulez, sous la direction de son chef assistant à l’Ensemble Intercontemporain, Sylvain BLASSEL.

 

Ses talents de comédienne lui procurent de nombreux rôles d’opérettes, d’Offenbach (dont Eurydice dans Orphée aux Enfers, la Vie Parisienne, la Chatte métamorphosée en femme à la Péniche Opéra, direction Jean-Christophe KECK) à l’opérette viennoise (rôles-titres de la Veuve Joyeuse et Princesse Czardas, Valses de Vienne, Sang vien- nois). Sans oublier Hello Dolly!, la Fille de Mme.Angot, les Mousquetaires au Couvent, Là-Haut de Maurice Yvain...

 

Géraldine Casey enregistre plusieurs disques, dont un récital consacré à Mozart avec le Südwestdeutsche Philhar- monie Konstanz (dir.V.CHRISTOPOULOS). Présenté par Gaëlle le GALLIC puis Stéphane GRANT sur France-Mu- sique, brillamment salué par la critique allemande, ce dernier reçoit le Prix G.Dussurget-Orphée d’Or 2010 du meil- leur enregistrement Mozart par l’Académie du disque lyrique, présidée par Pierre BERGE et CLYM.

 

Régulièrement engagée en oratorio (Bach, Haendel, Haydn, Mozart, Rossini, Mendelssohn, Brahms, Mahler), elle se produit en récital aussi bien en France (Journées Lyriques de Chartres, Orangerie de Sceaux, Festivals d’Auvers- sur-Oise, du Lubéron, de Saintes, Classique au Large, Palais Fesch d’Ajaccio) qu’à l’étranger (Nuits Blanches de StPétersbourg, Festival S.Richter de Tarussa-Russie, sous la baguette d’Alexeï UTKIN des Virtuoses de Moscou, Crans-Montana, Santander, Castels de Catalunya, Munich, Varsovie, Beyrouth).

 

Parmi ses prochains engagements, citons la Passion selon St Jean de Bach, le rôle-titre de la Grande Duchesse deGerolstein d’Offenbach ainsi que Berta dans le Barbier de Séville de Rossini.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Le Festival reçoit le prix Alphonse Allais 2019

31/01/2019

1/2
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives